Reconnaissance d’une bibliothécaire en santé du Québec


C’est avec beaucoup de fierté que l’exécutif d’ASTED3S annonce que Teodora Constantinescu, bibliothécaire à la Bibliothèque de pyychiatrie, Dr Henry Kravitz de l’Hôpital juif de Montréal est  parmi les récipiendaires du prix MLA 2015 Ida et George Eliot.   Ce prix est décerné annuellement par la Medical Library Association pour la recherche en bibliothéconomie médicale.  

L’étude  gagnante s’intitule:  Effects of librarian-provided services in healthcare setting: a systematic review.  Les résultats de la recherche ont été présentés au congrès 2014 de l’Association des bibliothèques de santé du Canada qui avait lieu en 2014 à Montréal.  D’ailleurs, cette présentation faisait partie des coups de cœur de notre collègue Francesca Frati (voir son billet du 19 octobre 2014).

L’exécutif de l’ASTED3S désire féliciter Teodora et les autres bibliothécaires médicaux américains et canadiens de cette étude pour leur contribution à cette revue systématique dont la qualité s’est vue reconnue par ce prix prestigieux. C’est toujours très inspirant de voir nos collègues faire avancer les connaissances en s’investissant dans la recherche. Ce travail est d’autant plus important qu’il arrive à point nommé dans la tourmente que nous vivons présentement.
*********************************************
Quelques informations sur le prix décerné et l’étude à laquelle Teodora a participé :
Le prix a été décerné  aux sept auteurs de l’article qui décrit un projet de recherche réalisé en collaboration avec l’Association des bibliothèques de santé du Canada et la Medical Library Association (« CHLA-MLA Research Collaboration¨).

La question étudiée par l’équipe provenait d’un thème de recherche suggéré en 2012 par la  section MLA-Research. Le thème de recherche choisi par l’équipe de Teodora avait été jugé comme étant un des  thèmes les plus importants à étudier et qui avait été formulé de la façon suivante : 

 « What is the quantifiable evidence that the presence of a librarian, not just information resources, improves patient outcomes, increases research dollars, improves student outcomes (e.g., better board scores), or increases hospital intelligence (e.g., if the top hospitals have access to hospital librarians/libraries)?« .
Traduction libre  de l’énoncé :
Quelles sont les données probantes démontrant que la présence d’un bibliothécaire (et non pas seulement celle de ressources documentaires) :
1)     Améliore la santé des patients,
2)     Augmente les montants des subventions de recherche, 
3)     Procure  de meilleurs  résultats académiques aux résidents
4)     Ou encore stimule l’intelligence collective des ressources hospitalières. (par exemple  via l’accès à une bibliothèque ou un bibliothécaire)