Congrès CHLA ABSC 2013 Saskatoon: faits saillants

Le Congrès CHLA ABSC 2013 Saskatoon a été très réussi et a été l’occasion pour le comité organisateur du prochain congrès qui se tiendra à Montréal d’en parler et d’en faire la promotion;  presqu’à l’unanimité, toutes les personnes interrogées ont répondu avec enthousiasme positivement à la question « Pensez-vous participer au congrès qui se tiendra à Montréal l’année prochaine »?

Le programme du congrès à Saskatoon fut marqué par la présentation de plusieurs balisages intéressants, études de besoins, évaluations de programmes, par  plusieurs conférences portant sur l’utilisation des applications mobiles en santé et par la présentation de pratiques innovantes en bibliothéconomie dont voici quelques exemples:

Pratiques innovantes:

Conférence sur la collaboration entre la bibliothèque et les soins intensifs lors de la tournée des patients

Une conférence très intéressante appuyée par un video et une affiche portait sur la
Bibliothécaire clinicienne aux soins intensifs (conférenciers: Victoria Treadway,
bibliothécaire clinicienne au Wirral University Teaching Hospital NHS Foundation in Trust in the North West of England et Dr Girenda Sadera.

Durant la tournée, la bibliothécaire fait des recherches en utilisant un Ipad au chevet des patients afin de trouver des guides de pratiques et recommandations pour le patient traité. Les données probantes trouvées peuvent être immédiatement utilisées

Les résultats du projet pilote ont démontré que si la bibliothécaire n’avait pas été présente, 45% des questions cliniques n’auraient pas été recherchées et 55% auraient été faites à l’aide d’Internet ex., Google. Les cliniciens ont reconnus que les données probantes remises par la bibliothécaire leur permirent d’avoir une meilleure compréhension du traitement, ont contribués aux décisions de traitement et ont améliorés le plan de traitement.

La présence de la bibliothécaire clinicienne a de plus amélioré la prise de décision et a sauvé du temps et des coûts épargnant aux médecins l’investissement en temps. Un petit film a été produit afin de mettre en valeur le projet et en démontrer l’impact. L’administration de l’établissement a ainsi décidé d’impliquer la bibliothèque dans les soins aux patients mais également dans la prise de décision managériale et l’éducation médicale continue.

Video : le vidéo n’est pas sur You Tube ; il est disponible sur le site de l’hôpital:
« Utilising Clinical Librarianship on Ward Rounds« 
http://www.whnt.nhs.uk/staff/media/itu/wuth_clwr.html
 
 Affiche « An unconventional marriage » http://www.evidencelive.org/sites/default/files/webform/posters/pdf/An%20unconventional%20marriage.pdf
 
 

Applications mobiles: programme de formation sur les applications mobiles au London Health Sciences Centre,

tinyurl.com/burwjpb

(les « Top 15″ des applications mobiles organisés par spécialités et coût; tutoriel disponible.

Le programme a mené aux actions suivantes :

– une politique de la bibliothèque sur les meilleures pratiques de recherche documentation en utilisant des applications mobiles
– la création d’un site Web mobile
– la création d’un programme de formation documentaire qui présente les caractéristiques
des applications mobiles, comment les utiliser dans un milieu clinique:
comment faire une recherche documentaire avec des ressources mobiles avec
question PICO avec emphase sur l’esprit critique sur les résultats
obtenus; durant l’atelier, période d’essai pour aller chercher des applications
– création de guides de ressources mobiles (ressources données probantes)


Formation documentaire en petits groupes d’une durée de 15 min. plutôt que grands groupes durée de 60 min., Caitlin McClurg, et al, Université de Calgary


Après l’administration d’un questionnaire pre et post formation, voici les résultats obtenus chez les étudiants:

– plus grande confiance à faire de la recherche documentaire en utilisant des MeSh, à formuler des questions PICO, à trouver des revues systématiques; augmentation des visites chez le bibliothécaire;
-Perspectives d’avenir : formation à développer sur l’analyse critique d’articles.

Plusieurs conférences avaient une thématique commune: les bibliothèques de santé ont un rôle à jouer pour aider les usagers à distinguer les bonnes études des mauvaises.  Les lignes éditoriales des maisons d’éditions fléchissent souvent sous le poids des incitatifs financiers et politiques.
Les spécialistes de la documentation peuvent donner la formation à leurs usagers sur comment distinguer les études non biaisées.  

A la réunion annuelle des présidents de chapitres (l’ASTED 3s est identifié comme étant le chapitre québécois du CHLA),  des discussions de groupes ont été organisées afin de discuter du rôle et des activités de chacun chapitre, des diffucultés qu’elles rencontrent, des difficultés que le milieu documentaire éprouve en ce moment sur le plan des resctrictions budgétaires qui sont ressenties partout au Canada.  Il a été relevé que les opportunités qui se présentent aux milieux documentaires seraient de travailler avec les bibliothèques municipales et bibliothèques scolaires.

A l’assemble générale, il y eu mention des bourses qui peuvent être obtenues pour des projets spéciaux.  Les bourses proviennent des recettes obtenues suite aux congrès. Une mise à jour des normes datant de 2006 sera à l’ordre du jour en 2013 suite à l’étude pancanadienne qui vient d’être réalisée en collaboration avec l’Université d’Alberta.  Les résultats seront publiés dans un article.  Cette étude a été subventionnée par le CHLA avec une bourse de 2000$.  L’objectif était de connaître la situation dans les bibliothèques de santé, quels changements elles avaient vécues.  165 réponses ont été obtenues pour un taux de réponse de 29%, dont 36% en Ontario et 25% au Québec, avec 79% des réponses provenant des bibliotheques de santé.    

France Pontbriand, déléguée
Exécutif ASTED 3S